Un aperçu passionnant lors de la journée de l’innovation numérique de Bedag

Date
12.04.2021

Des innovations orientées spécifiquement sur les besoins des clients et le développement technologique constituent un facteur décisif de réussite. Bedag apporte une contribution importante à la transformation numérique afin que vous, nos clients, puissiez rendre vos prestations et vos processus encore plus efficaces, plus simples et plus conviviaux.

Dans ce sens, Bedag a organisé le 23 mars 2021 une journée de l’innovation numérique par livestream, à laquelle une centaine de clients ont été invités. Kathrin Hönegger (présentatrice de « Einstein » sur la SRF, entre autres) a animé cet événement passionnant :

Innotag

Au cours de la première intervention, Stephan Sigrist, futurologue à l’ETH Zurich, a montré qu’un monde basé sur les données nous apporte de nouvelles opportunités, plus de faits et plus de transparence mais impose également de nouvelles exigences aux opérateurs et aux utilisateurs. La vie quotidienne privée et professionnelle est de plus en plus virtualisée. Il en résulte de nouveaux défis, de nouvelles tâches, de nouveaux domaines d’innovation et de nouveaux potentiels pour l'administration. Tous les domaines de la vie connaissent une mutation rapide. Tout ce qui peut être numérisé le sera. Dans sa présentation, Stephan Sigrist remet en question la disruption numérique et inverse le paradigme de l’innovation. Il place les besoins des utilisateurs au centre. La question déterminante ce n’est pas la faisabilité technologique mais le bénéfice apporté par la digitalisation. Des données individualisées permettront également d’offrir des services individualisés. En tant que moteur de la digitalisation, l’administration doit repenser et redéfinir son rôle. L’évolution conduit à s’éloigner du rôle «d’administrateur » pour se rapprocher de celui de « facilitateur », qui renforce la capacité de décision, l’égalité des chances et la confiance et doit définir des objectifs à plus long terme pour une démocratie durable.

Au cours de l’exposé suivant, Hannes Lubich, membre du conseil d’administration de Bedag, a montré quelles étaient les opportunités et les risques, les chaînes de dépendance, les préoccupations en matière de protection et de sécurité des données pertinents importante pour l’utilisation du cloud dans l’administration publique. Vous pouvez lire son point de vue et ses recommandations sur ce sujet ici. 

Thomas Alabor, responsable Solution Engineering de Bedag, a ouvert la troisième intervention par un « message de salutation de la chancelière fédérale allemande Angela Merkel aux invités de la journée de l’innovation numérique de Bedag » créé par intelligence artificielle. Pour en savoir plus sur la mise en œuvre concrète de l’intelligence artificielle et l’utilisation des analyses à travers l’exemple d’un projet mené avec l’administration fiscale d’Obwald, cliquez ici. 

Au cours de la quatrième et dernière présentation, Claude Helfer de « la Mobilière » a montré comment la digitalisation est réalisée concrètement dans le secteur des assurances. La Mobilière a mis en place son propre Lean Portfolio Managemen et a adapté ses procédures, ses processus et ses méthodes aux exigences de la digitalisation. Elle a choisi pour cela la méthode agile et interdisciplinaire « Scaled Agile Framework SAFe ». Ainsi, dans un portefeuille consolidé, plus de 100 équipes agiles et leurs projets sont gérés dans huit Release Trains avec des sprints synchrones. La Mobilière investit chaque année entre 150 et 200 millions de francs dans des projets d’innovation. Les différents projets sont affectés à des champs d’action stratégiques et leur contribution à la valeur est calculée à l’aide d’une formule développée spécialement par la Mobilière afin de déterminer les priorités. La valeur commerciale, la criticité temporelle, la réduction des risques et la durée d’exécution sont mis en relation les uns avec les autres selon le principe « Weighted Shortest Job First - WJSF ». Cela permet d’objectiver les discussions de priorité et la direction n’a que très exceptionnellement besoin de s’opposer aux décisions du WJSF. En tant qu’« assureur le plus personnel dans l’environnement numérique », le principe de l’omnicanal est important pour la Mobilière dans la commercialisation des produits numériques. Il laisse à tout moment le choix du canal au client (téléphone, e-mail, courrier, ...) et lui propose tous les canaux coordonnés entre eux.

La centaine d’invités de la journée de l’innovation numérique ont été guidés tout au long du programme par Kathrin Hönegger de manière compétente, rafraîchissante et charmante : des perspectives futuristes aux exemples concrets de mise en œuvre et à la faisabilité opérationnelle, en passant par les conditions cadres et les défis stratégiques. La première journée de l’innovation numérique de Bedag a été un succès et a reçu des commentaires très positifs de la part des participants. Le thème de l’innovation est et reste central pour Bedag. Avec vous, nous voulons faire progresser la digitalisation et permettre à l’État de devenir un facilitateur numérique. La transformation numérique accroît la transparence et donc la confiance dans l’État, elle augmente la qualité du pôle économique et renforce notre démocratie.

Vous avez manqué un événement ? Nous vous avons préparé un résumé.