«Digital First» avec une approche agile dans le canton de Berne

Date
29.06.2021

La digitalisation de l’administration nécessite des méthodes agiles pour pouvoir gérer la stratégie client 2021-2025.

La digitalisation et donc les TIC sont désormais présentes à tous les niveaux de l’administration cantonale et prennent une importance croissante. Avec la stratégie TIC 2021-2025, le canton de Berne veille à ce que l’administration continue à disposer à l’avenir des TIC les plus récentes, ce qui lui apportera le meilleur soutien possible dans l’accomplissement de ses tâches essentielles. Pour une approche «Digital First», l’administration cantonale doit agir et communiquer de manière cohérente par voie numérique. De plus en plus de systèmes reposent sur la technologie en nuage et sont étroitement liés les uns aux autres : un nouveau type de collaboration est nécessaire.. Sous le nom de «BEvolution», un projet a donc été initié par l’Office d’informatique et d’organisation (OIO) du canton de Berne en collaboration avec Bedag, dans le but de développer une organisation agile pour la mise en œuvre de la stratégie client cantonale et des prestations de base.

L’OIO et Bedag Informatique SA assument conjointement la direction de «BEvolution» et forment l’équipe centrale avec quatre spécialistes chacun. Bedag peut apporter non seulement son expertise en matière de développement de logiciels et d’exploitation de centres de données, mais aussi son expérience des méthodes de travail agiles, acquise par exemple dans le cadre de projets comme Agile@SV, ou de nouveaux services de plus en plus développés selon les normes DevOps. Avec DevOps, les Developpers et les Operators, c’est-à-dire les développeurs et les opérateurs, travaillent ensemble dès le début. Depuis le début de l’année 2021, «BEvolution», en tant qu’outil méthodologique, s’est concentré sur des projets tels que KWP@BE avec M365, Fileshare@BE et Collaboration@BE, pour n’en citer que quelques-uns.

Avec KWP@BE, vers le poste de travail du futur

Selon la stratégie clients 2021-2025, élaborée par l’OIO conjointement avec Bedag et les clients, les collaborateurs et collaboratrices de l’administration cantonale disposeront à l’avenir d’un poste de travail qu’ils pourront adapter à leurs besoins spécifiques, même sans connaissances informatiques approfondies. Le futur KWP (kantonaler Workplace: poste de travail cantonal PTC) doit soutenir de manière flexible différentes formes de travail, au bureau, à la maison et en déplacement. Il doit être équipé pour les nouvelles formes de collaboration virtuelle et être aussi indépendant du matériel que possible. Les possibilités d’apporter ses appareils, «bring your own device», devraient ainsi être créées. À cette fin, le nouveau client prendra en charge les technologies en nuage telles que Microsoft M365 et les applications spécialisées seront progressivement converties en technologies basées sur un navigateur. L’architecture de sécurité devra continuer à répondre à ces exigences élevées.

Organisation à base élargie et approche itérative

Le projet KWP@BE repose sur une large base et s’organise de manière agile. Le comité opérationnel TIC des DIR/CHA/JUS est directement responsable de la gestion du projet. Le Comité de projet est soutenu par le cabinet d’audit et de conseil KPMG, qui assure la qualité et la gestion des risques. Dans le cadre du projet KWP@BE, différents groupes de spécialistes composés de représentants de Bedag et de l’OIO mettent en œuvre les différents ensembles des tâches en plusieurs sprints. La revue et les tests sont effectués par les spécialistes des groupes de spécialistes, mais aussi directement par des collaborateurs sélectionnés des DIR, de la CHA et des JUS. Cette large base d’organisation permet de s’assurer que KWP@BE n’est pas simplement abordé comme un projet informatique, mais aboutit à un changement organisationnel dans le sens du «Digital First». Le concept doit être mis en œuvre à la fin du mois d’août 2021 et introduit progressivement à partir de juillet 2022.

Équipés pour l’avenir

La situation actuelle avec le coronavirus a montré de manière impressionnante l’importance de la flexibilité des prestations de travail. Dans l’administration publique, la transformation numérique implique également de repenser les processus et les structures. Avec «BEvolution» et le projet pilote KWP@BE, le canton de Berne et Bedag s’engagent durablement sur la voie d’une organisation TIC en réseau.