APF@BE – des applications techniques consoli-dées et centralisées chez Bedag

Date
28.09.2021

Bedag a migré plus de 150 applications techniques du canton de Berne vers le système d’exploitation le plus récent et les a centralisées dans son Data Center. Cet article vous dévoilera comment a été créée la base pour le paysage d’applications de demain.

APF@BE – des applications techniques consoli-dées et centralisées chez Bedag
Avec le projet APF@BE (portefeuille d’applications), Bedag a pu mettre en œuvre la décision du Conseil-exécutif du canton de Berne de centraliser l’exploitation décentralisée des applications. À cette occasion, plus de 150 applications techniques décentralisées des directions ont été regroupées dans le Data Center de Bedag. Les applications ont été actualisées, migrées vers le système d’exploitation le plus récent et, si techniquement possible et pertinent, des synergies ont été utilisées afin de permettre une exploitation des applications économique, hautement disponible et sécurisée. Les services techniques des clients peuvent ainsi se concentrer à nouveau davantage sur leur activité principale tandis que les applications techniques sont exploitées de manière professionnelle et stable au Data Center de Bedag. Jusqu’en septembre 2021, toutes les applications pertinentes ont pu être transférées et mises en service dans le Data Center.

La stratégie TIC 2016-2020 du canton de Berne a pour objectif la standardisation et la consoli-dation des prestations de base des TIC et les systèmes et prestations TIC centrales doivent être utilisés dans toute l’administration. La centralisation des prestations de base des TIC limite au maximum les frais d’achat et d’exploitation et les prestations peuvent être fournies comme un service global efficacement, en toute transparence et de manière continue.


Les directions de l’administration cantonale de Berne utilisent des applications techniques et du groupe qui ont été exploitées sur leurs propres serveurs dans des locaux décentralisés parfois propres à la direction. Le projet APF@BE avait pour objectif de migrer ces applications et leurs dossiers d’archivage vers le produit standard BE-Plateformes d’applications. En migrant sur cette plateforme, les applications ont été harmonisées sur le plan technologique et sont désormais exploitées de manière centralisée chez Bedag.

 
Dans le cadre d’une analyse détaillée des applications basées sur le serveur, de leurs interfaces mutuelles et avec d’autres applications, les quantités ont été définies et un concept de migration a été établi. Sur les plus de 250 applications initiales, 156 ont finalement été approuvées pour la migration. Les applications restantes et leurs dossiers d’archivage ont été supprimés, essentiellement parce que les applications concernées ne sont plus nécessaires.

Les applications basées sur le serveur sont désormais exploitées dans le Data Center de Bedag.
Les applications basées sur le serveur sont désormais exploitées dans le Data Center de Bedag.

Maintenant que le projet APF@BE est terminé, les applications basées serveur des directions sont intégralement exploitées sur le produit standard BE-Plateformes d’applications chez Bedag. Les seules exceptions sont quatre applications SaaS, quelques exceptions temporaires pour certaines applications ainsi que la POCA (pas comprise dans les prestations de base obli-gatoires des TIC) et EDUBERN (application non couverte par la stratégie TIC).
Cette harmonisation technologique réduit la complexité, permet des effets boule de neige et fait toute la transparence sur les coûts effectifs. Des économies ont ainsi déjà pu être réalisées pen-dant le projet grâce aux remises sur quantité, notamment dans les domaines Storage / Backup, dans les frais de licences et dans la puissance du CPU.


Une bonne collaboration à la base de la réussite du projet
La réussite du projet APF@BE est le fruit d’une étroite collaboration entre les directions (en par-ticulier les Service Managers, les Service Owners, les responsables techniques), les Service Ma-nagers compétents de l’OIO, Bedag, les éditeurs de logiciels et l’équipe du projet APF@BE. Au cours du projet, les processus TIC appliqués à l’ensemble de l’administration étaient généralement des processus standardisés et les canaux de communication établis à cette occasion pourront servir de fondement pour de futurs projets globaux. La gestion du projet avec le tableau Kanban basé sur le processus de migration et la planification en continu a porté ses fruits.

Le paysage des applications de l’administration cantonale de Berne continuera de s’étoffer ces prochaines années en raison de l’avancée de la numérisation. L’harmonisation technologique et l’établissement de la collaboration entre les différents acteurs mis en œuvre au cours du projet APF@BE ont permis de créer une base solide pour y faire face.